Forêts Ile de France : les plus belles forêts proche de Paris

Découvrir les Forêts Ile de France le temps d’un week-end

L’Île-de-France regroupe une diversité de forêts qui appellent à la découverte. En effet, ces forêts renferment beaucoup de lieux historiques et d’espaces pour les amateurs de randonnée et amoureux de la nature. De plus, la plupart d’entre elles abritent différentes espèces animales et végétales. Souhaitez-vous profiter d’un week-end agréable en pleine nature ? Découvrez !

Forêt de Fontainebleau

Avec ses 25 000 ha de surface, la forêt de Fontainebleau est le plus grand espace naturel d’Île-de-France. Ce lieu accueille chaque année 11 millions de visiteurs. La Forêt de Fontainebleau présente une diversité des paysages et des topographies ainsi qu’une richesse de sa faune et de sa flore. La forêt contient plus de 1 200 espèces animales et végétales. Ainsi, comme espèces végétales vous retrouverez des chênes, hêtres, châtaigniers et bouleaux.

Différentes sortes d’activités sont pratiquées dans cette forêt. La balade en chiens de traîneau est disponible pour les personnes qui souhaitent expérimenter de nouvelles sensations. Les visiteurs seront installés dans un kart tiré par des chiens des chiens de traîneau. Ces derniers seront guidés par un musher professionnel. Cette balade insolite permet aux visiteurs d’en connaître un peu plus sur le fonctionnement d’un traîneau tracté par des animaux.

Mis à part la balade en traîneau, la forêt renferme un gigantesque espace dédié aux sports et loisirs. De nombreux parcours d’escalade, de VTT et d’équitation y sont présents. Les randonneurs aguerris et novices trouveront leur compte dans les 300 kilomètres de sentiers balisés.

Forêt domaniale de Montmorency

La forêt domaniale de Montmorency est un massif de 970 hectares situé dans le département français du Val-d’Oise. Soumise à des pressions foncières et urbaines considérables, cette forêt est inscrite au classement en « forêt de protection« .

Cette ancienne forêt de chasse royale s’étend sur un secteur vallonné. Ce dernier est parsemé de sites historiques, d’étangs, de belvédères et d’arbres remarquables. Les essences de la forêt sont représentées à 70 % par le châtaignier. Les autres essences principales sont :

  • Chênes : 11 %
  • Feuillus précieux : 2 %
  • Hêtres : 2 %
  • Bouleaux et autres feuillus : 5 %
  • Résineux : 1 %.

La forêt garantit chaque saison des paysages différents. Au printemps, il est possible d’apercevoir les vergers en fleurs de Groslay, Saint-Brice-sous-Forêt ou de Piscop. En été, les grands arbres de la forêt procurent de l’ombre. La forêt est également appréciée pour ses champignons et châtaignes en automne.

Forêt d’Armainvilliers

La forêt domaniale d’Armainvilliers est une forêt parcourue de chemins de randonnée. Elle est située dans la Brie, aux portes de la ville d’Ozoir-la-Ferrière et sur la commune de Gretz-Armainvilliers. À l’origine, cette forêt faisait partie de l’immense forêt briarde. Elle était devenue propriété privée après la Révolution. La forêt fut rachetée en plusieurs parties par l’État à partir de 1936.

La forêt d’Armainvilliers laisse découvrir une faune et une flore exceptionnelle avec des chemins parfaitement entretenus. On peut observer une renaissance des chênes et des résineux y ont désormais élu domicile. Il est possible d’apercevoir du gibier entre les tilleuls, les bouleaux et les trembles.

L’intérêt d’une balade dans la forêt d’Armainvilliers réside dans le calme qui y règne. Des parcours de bicyclette sont goudronnés sous les frondaisons pour des promenades à vélo. Des indications sont disponibles sur place pour un circuit de 12 kilomètres.

Forêt de Rambouillet

Située à 40 kilomètres de Paris, la forêt de Rambouillet contient beaucoup de vestiges préhistoriques ainsi qu’un patrimoine religieux et royal. En effet, cette forêt a conservé les traces des hommes qui l’ont fréquentée. Ses nombreux sentiers permettent aux visiteurs d’effectuer des randonnées pédestres, équestres et cyclables. Des étangs et landes leur permettront de se ressourcer le temps d’une ballade sur près de 14 000 hectares.

Il existe trois sentiers de découverte balisés qui sont proposés dans la forêt de Rambouillet :

  • Le sentier de Maincourt qui est de 2 km
  • Le parcours découverte des glacières
  • Le chantier des maréchaux qui est de 5 km.

Le sentier de Maincourt est situé dans la commune de Dampierre-en-Yvelines. Dédié aux milieux humides et à la géologie, ce sentier contient 15 stations d’observation. La partie du sentier se trouvant dans le marais est depuis quelque temps accessible à pied sec grâce à un système de platelage bois.

Le parcours découverte des Glacières se trouve en bordure du parc public de Rambouillet. Cinq stations d’observation et de repos sont accessibles au travers de ce sentier. Ces stations permettent d’apprécier le site notamment sa richesse écologique et historique. Le sentier des Maréchaux s’étend sur 5 km et est situé en forêt domaniale dans la commune de Senlisse. Il permet aux visiteurs de mieux connaître la géologie de la région ainsi que l’histoire des carrières de grès. Il traverse trois carrières qui ont jadis été exploitées jusqu’en 1930 pour la meulière et le grès.  

Forêt de Saint-Germain-en-Laye

Avec une superficie de 3 540 hectares, la forêt domaniale de Saint-Germain était jadis un domaine de chasse pour certains rois de France. Elle est aujourd’hui très fréquentée par les promeneurs, les cavaliers et les cyclistes. On note au total trois millions de visiteurs par an. Cette forêt est répertoriée en EBC (Espace Boisé Classé).

Elle possède de nombreux itinéraires de randonnée qui sillonnent entre les chênes rouvres, les hêtres et autres pins sylvestres. Les enfants peuvent utiliser 2 kilomètres et les randonneurs aguerris auront 18 kilomètres à parcourir. Le sentier Sylvestre est équipé de stations d’exercices pour les plus sportifs.

La forêt de Saint-Germain-en-Laye abrite des dizaines d’arbres remarquables. Elle est gérée par l’Office national des forêts qui se charge du classement des arbres. Cette forêt est ainsi gérée de façon durable.

Forêt de Dourdan

La forêt de Dourdan s’étend sur 1 600 hectares. C’est une ancienne forêt détenue par la famille royale de l’époque Mérovingiens jusqu’à la Révolution. Elle est répartie en deux massifs qui sont séparés par la vallée de l’Orge. De nombreuses essences d’arbres sont présentes dans cette forêt.

La pointe Sud de la forêt contient une superbe cépée autour de laquelle ont pu se former 6 nouveaux troncs. De nombreux gibiers et mammifères sont présents dans ce domaine : cerf, chevreuil, hérisson ou encore écureuil. Des oiseaux tels le coucou, la mésange, les pics et le rouge-gorge sont également présents dans la forêt.  

De nos jours, il est possible d’effectuer de nombreuses promenades ou randonnées dans la forêt Dourdan. C’est l’occasion pour les visiteurs de découvrir des sites tels que les Fontaines Bouillantes ou l’Abbaye de l’Ouye. Durant tout le long de l’année sont prévues des sorties nature avec le Parc Naturel de la Haute Vallée de Chevreuse en forêt de Dourdan.  

Les applications pour découvrir les forêts en Île-de-France

Afin de découvrir et profiter des forêts en Île-de-France, il serait judicieux de télécharger une application destinée à la balade.

Balade Branchée

Cette application permet aux randonneurs d’accéder à des circuits de promenades et de les parcourir de manière ludique. Balade Branchée est disponible sous Android et Apple.

Balades Parcs Naturels IDF

Cette application vous permet de découvrir la faune, la flore et le patrimoine culturel de la Haute Vallée de Chevreuse et du Vexin français et d’Oise-Pays de France. Avec cette application, vous ne risquerez pas de vous perdre lors de vos balades dans les forêts en Île-de-France. Balades Parcs Naturels IDF est disponible gratuitement sur Google Play et sur l’App Store.

Quelques chiffres clés de la forêt en Île-de-France

L’Île-de-France abrite une cinquantaine de forêts domaniales soit 72 500 hectares de forêt selon les chiffres de l’ONF. Ces hectares contiennent plus de cent sites culturels.

forêts-ile-de-france-carte

La capitale est entourée par deux poumonsverts. À l’Ouest, on retrouve plus de 33 000 hectares de forêts domaniales. Plus de 50 000 hectares de forêts sont situés à l’Est. Les forêts d’Île-de-France abritent 1 459 espèces végétales, 17 espèces d’amphibiens et 56 espèces de mammifères indigènes.

CONCLUSION

La région de l’Île-de-France a la particularité d’arbitrer de magnifiques forêts. Ces dernières sont accessibles aux visiteurs qui peuvent y pratiquer différents types d’activités. Le temps d’un week-end, vous ne serez certainement pas déçu en partant à la découverte de l’une ou l’autre de ces magnifiques forêts.